En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités du lycée

Le BTS CIRA à Evian : de la source à la bouteille

Par LAURENT ROY, publié le jeudi 5 septembre 2019 18:41 - Mis à jour le dimanche 8 septembre 2019 11:25
logo_evian.jpeg
Les BTS CIRA ont visité la plus grande usine d'embouteillage du monde.

 

Dans le cadre de la semaine d’intégration des BTS CIRA (Contrôle Industriel et Régulation Automatique), les élèves des deux classes de BTS CIRA ont, jeudi 5 septembre, fait la visite de l’usine où sont produites les bouteilles d’eau minérale naturelle de marque Evian. Guidés par le personnel du service « expérience » d’Evian, les étudiants ont pu visiter le site de production, qui vient d’être entièrement rénové à hauteur de 50 millions d’euros en mars 2019.

Auparavant, ils ont visité la source historique de Cachat. Cette dernière est utilisée depuis 1789, et seule cette source est utilisée par l’usine pour mettre en bouteille plus de 7 millions de bouteilles par jour, qui sont ensuite expédiées dans le monde entier.

Les étudiants ont été impressionnés par l’aspect hors norme de cette production, notamment par les temps géologiques très longs, car l’eau est filtrée pendant près de 15 ans dans la roche de la montagne avant d’aboutir à la source Cachat ou au contraire par les temps très courts des procédés technologiques, car une bouteille est remplie en moins de 3s. Ils ont été impressionnés par les cadences de certaines machines, l’une d’entre elles étant capable d’étiqueter plus de 40 000 bouteilles par heure. Les chariots autonomes qui assurent la logistique (suivis par des opérateurs en trottinette!) ont aussi impressionnés étudiants et professeurs.

L’entreprise a également présenté les nombreux enjeux écologiques dans lesquels elle s’implique concrètement. Que ce soit en ce qui concerne la neutralité carbone qu’elle a atteinte, entre autres par le biais du financement de méthaniseurs ou de panneaux photo-voltaïques pour son approvisionnement énergétique, ou par les partenariats avec des sociétés chargées de récolter les bouteilles usagées qu’elle a établis, ou encore par l’inclusion croissante de plastique recyclé pour en produire de nouvelles, l’entreprise se fixe pour objectif de mettre en pratique le concept d’économie circulaire.

Enfin, Les étudiants ont pu échanger avec le responsable de la maintenance, qui leur a présenté les différents aspects de son métier et les a conforté dans le choix de leur formation qui leur permettra d’intégrer cette industrie à la fois de haute technologie, et consciente des enjeux écologiques du futur.